Extrait d’un article du magazine INFFO FORMATION N°1006 :
 
“Les représentations de ce qu’est un manager ont la vie dure et continuent souvent d’inspirer les formations qui leur sont dédiées. C’est ce que montrent trois chercheurs, Brigitte Nivet, de l’ESC Clermont, Johann Petit, de Institut Polytechnique de Bordeaux, et Pierre Falzon, du CRTD du CNAM.
 
Le manager est soit :
 
  • Un gestionnaire, qui contrôle les risques de déviance en s’appuyant sur des instruments de gestion,
  • Un leader charismatique suscitant l’engagement et l’enthousiasme des collaborateurs,
  • Un coach veillant à apporter son soutien bienveillant aux collaborateurs autonomes.
 
Ces 3 modèles mal articulés guident les enseignements tant dans les grandes écoles que la formation professionnelle. Peu compatibles entre eux, les managers sont, du coup, le plus souvent obligés de bricoler entre ces prescriptions contradictoires, dans leur vécu professionnel, regrettent les chercheurs.”
 
Je reste toujours autant étonné par les grandes théories managériales, les ouvrages traitant du sujet, et les allocutions des chercheurs en la matière. Je m’amuse souvent à consulter les profils de ces experts et théoriciens, et je suis forcé de constater que peu d’entre eux ont expérimenté la posture de manager.
Cependant, je peux qu’approuver les regrets de ces 3 chercheurs.
 
Oui, ces 3 modèles sont incompatibles entre eux, sans doute parce qu’on les aborde de manière distincte et hors d’un contexte. Nous oublions bien souvent que c’est le contexte et la situation qui conditionnent un comportement managérial.

Nous avons malheureusement encore ce fâcheux réflexe occidental qui consiste à séparer systématiquement les choses pour comprendre son fonctionnement, et nous avons encore du mal à appréhender le fait que l’ensemble fonctionne uniquement lorsque chaque partie est associée l’une à l’autre.

Lorsque l’on parle de management, ces 3 modèles sont indissociables entre eux et avec la situation. Le manager face à une situation donnée appliquera l’un ou l’autre modèle. Un manager complet est celui qui sais appréhender les 3 modèles et qui sait faire le choix du bon modèle face à une situation donnée.
 

 

Manager ne consiste pas à être uniquement coach ou gestionnaire, mais à avoir l’agilité et la sagesse de pouvoir passer d’un rôle à l’autre sans être attaché à aucun d’eux.
 

Par Thierry Huss-Braun, Président d’AIKI-CONSEIL SAS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code