Recruter au 21ème siècle est un exercice bien différent que de recruter au siècle dernier. Ces dernières 70 années ont vu émerger une cohabitation de plusieurs générations au sein des entreprises, d’une part du fait de l’allongement de l’espérance de vie et d’autre part en raison de l’accélération du progrès technologique qui a amené les individus à s’adapter beaucoup plus rapidement aux changements et aux contraintes de l’environnement.

L’information, est aujourd’hui accessible à chaque individu qui dispose au minimum d’un téléphone portable. Sur un click vous avez l’accès à une source d’information inépuisable qui a vocation de croître exponentiellement.

J’enseigne dans une école de management et je suis étonné de constater que la connaissance d’un individu est intriquée avec l’internet, à tel point que ce dernier est devenu une part intégrante du savoir-faire de l’individu. D’ailleurs l’accès à internet est, dans certains cas, toléré lors des examens. Alors quelle part du savoir et du savoir-faire de l’individu évalue-t-on dans ce cas ?

Lors d’un recrutement, le CV des candidats est en quelque sorte le sésame permettant d’entrer dans le processus de sélection. L’expérience et la formation sont les critères prépondérants dans les choix effectués. Mais lorsque arrive la phase du choix final entre des profils équivalents, qu’est-ce qui va nous permettre de prendre la décision la plus pertinente permettant de couronner de succès le recrutement ?

L’expérience me montre chaque jour que le savoir et le savoir-faire des individus sont de plus en plus intriqués avec une base de connaissances extra-personnelle ( internet, réseaux sociaux, …) et non-plus inter-personnelle (mémoire), de sorte que l’évaluation du savoir et de savoir-faire d’un individu est plus en lien avec sa capacité à chercher et à trouver l’information à l’extérieur de lui-même, plutôt qu’à trouver l’information en lui-même. Qu’évalue-t-on alors lorsque qu’un candidat vous présente son CV ?

On constate, aujourd’hui plus que jamais, l’importance des qualités interpersonnelles et intrapersonnelles d’un individu dans la réussites de ses missions professionnelles. La capacité d’un individu à se gérer et à mobiliser une palette beaucoup plus larges d’aptitudes et de talents plus en lien avec la notion de savoir-être, est devenu un élément majeur dans le succès d’une intégration d’un nouveau collaborateur ou d’une nouvelle collaboratrice.

Recruter au 21ème siècle consiste à évaluer ces qualités profondément humaines. Elles posent évidemment un défi majeur aux recruteurs, car elles nécessitent une implication plus prononcées de leur part et la mobilisation d’aptitudes similaires permettant de mener une évaluation plus subjective, d’humain à humain. Ce constat est soutenu par les études sur l’intelligence émotionnelle de Daniel Goleman, qui démontre que l’intelligence émotionnelle est le facteur de succès majeur de la réussite professionnelle.

J’ai fait récemment le pari de proposer des prestations de recrutement différentes permettant de détecter ces qualités si précieuses d’un individu, et qu’il peut mettre à disposition d’une entreprise. Le cabinet dispose d’outils spécifiques et de questionnaires de personnalité validés scientifiquement, mais le meilleur de tous les outils que nous utilisons est notre empathie. En tant que recruteur, nous sommes une partie intégrante de l’outil d’évaluation, et cela passe par nos émotions, nos ressenties et nos perceptions. Pour que cette alchimie humaine opère, nous offrons un cadre bienveillant, respectueux et  bordé d’humilité. Cela nous permet aujourd’hui de proposer à nos clients des candidatures en lien avec leur organisation formelle et informelle, leur structure et culture.

Nous voici des alchimistes des ressources humaines, en révélant des talents individuels et en les faisant rencontrer des entreprises qui leur permettront de briller comme l’or.

Par Thierry Huss-Braun, Président d’AIKI-CONSEIL SAS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code